« Week-end des possibles » à Corn, autour de l’habitat léger

64 views

Si vous souhaitez habiter autrement, ce week-end est fait pour vous aider à concrétiser vos rêves.

Les 19 et 20 septembre, venez rencontrer d’autres personnes dans la même dynamique, à Corn, pour apprendre ou transmettre et passer un bon moment !

Le CuLOT a rencontré Nadia Bolo, coordinatrice de ce « Week-end des possibles » (WEP) :

Pour commencer, qu’entend-t-on par « habitat léger » ?

C’est un habitat mobile, facilement démontable, qui ne laisse aucune empreinte et, dans la mesure du possible, peut être indépendant en eau, électricité et nourriture, surtout si on fait le choix d’être sur un terrain non constructible.

Peux tu nous parler de l’organisation prévue pour ce week-end ?

Le rendez-vous est prévu à Corn (46100), village labellisé sans pesticides, où nous avons rencontré un maire très ouvert à des voies alternatives !

L’accueil se fera dès le vendredi 18 au soir pour celles et ceux qui viennent de loin, l’évènement commençant le lendemain matin.

Nous avons souhaité organiser cette rencontre sous forme de forum ouvert, c’est-à-dire que tout le monde va participer au contenu, en plus de l’équipe logistique.

Cinq animateurs·trices de l’association « Hameaux légers » seront présents pour animer des ateliers et apporter leur expérience. Une équipe sera responsable de l’animation technique et de l’accueil des participants et des bénévoles. Différents types d’ateliers seront aussi organisés, en plus de ceux de l’association « Hameaux légers ».

Ce week-end est avant tout organisé pour générer une rencontre avec des personnes qui ont envie d’habiter autrement, envie de changer un peu leur mode de consommation au niveau de l’énergie, de l’alimentation, qui souhaitent de la solidarité entre les personnes, de la mutualisation des services, des voitures…

Y aura-t-il des thématiques spécifiques ?

Les deux jours s’articuleront autour de 4 axes :

  • Le facteur humain : sujet primordial, comment gérer la dynamique de groupe, les conflits, la gouvernance…

  • La relation au territoire : avec les habitants et les élus.

  • L’architecture : quel type d’habitat choisir, roulotte, yourte… ou des hameaux plus homogènes ?

  • La législation et les montages financiers : un des aspects qui peut en démotiver plus d’un, alors que finalement ce n’est pas le plus compliqué.

Une partie de l’organisation sera aussi spontanée, puisqu’il y aura une réunion sur le site, le samedi 19 à 9 heures, pour décider des sujets abordés par chacun, en fonction des envies, des besoins, des interrogations. Par exemple : « J’ai déjà un terrain, comment faire ? », « J’ai envie de parler de la législation. », « Comment monter un collectif ? », « J’ai une tiny house, où la poser ? »…

Il y aura un grand tableau avec des cases, où ceux qui souhaitent partager pourront s’inscrire pour organiser leurs discussions.

Nous partons du principe que tout le monde peut partager ses informations, ses compétences, il n’y pas besoin d’être un expert en habitat léger pour avoir une part à partager !

Celles et ceux qui le souhaitent pourront aussi proposer des activités artistiques, pour ajouter un brin de légèreté (chant, danse…).

Le samedi soir, ambiance festive au programme, autour d’un apéro. Ce moment est ouvert à toutes et tous, dont ceux qui n’ont pas pu s’inscrire et qui s’intéressent au sujet. Ce sera aussi l’occasion de rencontrer les habitants, d’échanger avec la municipalité, le maire…

Comment fait-on pour participer ?

Ce week-end est sur inscription, avec une participation de 35 euros pour couvrir la location de la salle des fêtes, les trois repas (samedi midi, samedi soir et dimanche midi), le déplacement des 5 animateurs bénévoles… Prévoir aussi l’adhésion à l’association (à partir de 10 euros/an).

À l’issue des 2 jours, une participation libre et consciente sera demandée pour obtenir les actions de « Hameaux légers ». Pour les enfants, c’est gratuit et, s’ils sont nombreux, des activités leur seront proposées !

L’inscription se fait via l’internet : « https://bit.ly/inscriptionWEPLot», tout est expliqué sur le site.

Déjà un peu plus de 50 participants sont inscrits pour 70 places.

Vous pourrez y entrer les informations vous concernant, comme le besoin d’un hébergement durant le week-end ou votre régime alimentaire pour l’organisation des repas (végétarien, végan, sans gluten…).

Vous pourrez également y inscrire vos propositions de bénévolat pendant le week-end, pour la gestion de la vaisselle, des toilettes, etc.

Nous encourageons la participation active par le bénévolat, car elle permet de prendre une part de responsabilité au niveau de l’organisation et elle reflète le fonctionnement de l’habitat partagé, communauté où tout le monde est acteur !

Ainsi, nous cultivons vraiment la légèreté, la bienveillance, la créativité, le dynamisme, loin des attitudes consommatrices !

Pour plus d’information contacter Nadia 06.80.40.06.96