Aéroports de Paris : Du vote au référendum

19 views

Parce que beaucoup boudent les urnes, par manque de confiance envers les représentants des partis politiques, et le fonctionnement de notre système, trop de voix ne sont pas exprimées. Une participation plus directe est de plus en plus souhaitée et souhaitable. La campagne sur le RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne) en est une bonne illustration.
L’occasion est donc trop belle , au sujet de la privatisation de l’entreprise Aéroports de Paris, pour ne pas rater la première étape pouvant mener jusqu’au RIP (Référendum d’Initiative Populaire).
Concrètement, il faut récolter la signature de 10 % du corps électoral pour que ce RIP ait lieu. Depuis le 13 juin dernier, les signatures sont ouvertes sur le site officiel du gouvernement1, pour 9 mois.

En question, deux enjeux

En premier lieu, cette privatisation est-elle du point de vue économique et financier bénéfique pour la France ? Nous savons que L’entreprise Aéroports De Paris est bénéficiaire avec pour 2018 un résultat net de 610 millions d’euros, soit une hausse de 39 millions d’euros du bénéfice net (+7%). Devrait on céder cette manne pour les caisses de l’état à des actionnaires privés ?

De plus, n’est-ce pas là une belle opportunité pour exprimer un ras le bol face à une politique contraire aux intérêts du peuple et un premier pas pour reprendre le contrôle des outils démocratiques.

Le CuLOTté vous invite à chercher des infos sur le RIP et sur la vente des aéroports. Pour cela, rendez-vous sur le net (Basta Mag, Reporterre, Médiapart…), ou dans vos maisons de la presse, pour demander Fakir par exemple. Nous vous invitons également à en parler autour de vous, et pourquoi pas, faire des apéros repas signatures, pour vous motiver face au dédale d’un site gouvernemental peu sexy.

1
https://www.referendum.interieur.gouv.fr/initiatives_encours